Dormez vous Bien?

dormez vous assez

« Dormez-vous bien ? » Voilà une question simple qui l’est peut-être moins qu’ elle n’y paraît.

S’agit-il de déterminer le nombre d’heures moyennes de sommeil dont votre organisme à besoin ou d’autre chose ?

Sur ce blog dédié à la femme voici un article sur le sommeil  pour vous donner les moyens de lutter contre ses troubles et mettre en valeur votre beauté naturelle.

Et voici l’enregistrement MP3 de l’article  pour ceux qui désirent en prendre connaissance autrement.

Qu’est-ce que c’est au juste « mal dormir » ?

  • Dormir peu ?
  • Avoir du mal à s’endormir ?
  • Se réveiller de nombreuses fois dans la nuit ?
  • Ne pas pouvoir se ré-endormir si on se réveille ?
  • Faire des cauchemars ?
  • Être fatiguée au matin ?
  • Être obligée de faire une sieste l’après-midi pour tenir toute la journée ?
  • Dormir moins longtemps dès que vous êtes ailleurs que chez vous ?

C’est plutôt avec ces questions que l’on cerne la qualité de notre sommeil, car au fond bien dormir est plus une question de qualité que de quantité.

Sommeil insuffisant

  • Vous avez des difficultés à vous endormir. Cela est lié à une mauvaise hygiène de vie et/ou mauvaise hygiène mentale. Un repas trop lourd ou pris tardivement, un excès de caféine, une prise de médicaments excitants, une douleur chronique, une séance de sport dans la soirée, un programme télé excitant, des soucis, une querelle de couple, un évènement important en perspective, une vie globalement trop stressante, un excès de responsabilité, une température trop élevée, une chambre non aérée….
  • Vous vous réveillez très tôt. Un réveil nocturne est soit lié au mauvais fonctionnement d’un organe soit à des causes psychiques. Une pesanteur abdominale, une envie d’uriner, une douleur, l’impossibilité de lâcher-prise sur les difficultés quotidiennes voire une dépression masquée.
  • Vous avez peu de temps. Votre rythme de vie pendant l’année vous incite peut être à réduire votre temps de sommeil. Le soir vous devez remplir vos fonctions ménagères, puis vous occuper des enfants, de votre mari….et seulement après vous pouvez lâcher-prise. Vous choisissez donc de prendre le temps de vous détendre devant la télévision plutôt que de vous coucher. Sinon vous avez l’impression de perdre votre vie à la gagner.
  • Vous avez une maladie chronique grave. Certains problèmes de santé comme les accidents vasculaires cérébraux et la sclérose en plaque créent des perturbations physiologiques importantes dans votre organisme et nuisent à votre sommeil. Dans ce cas une consultation spécialisée vous sera sans doute nécessaire.

Sommeil en excès

L’hypersomnie donc le « dormir trop » est du ressort d’une consultation spécialisée.

Paradoxalement elle est rarement un motif de consultation pour troubles du sommeil mais elle détériore largement la qualité de la vie .

Dans le pire des cas c’est la maladie de Gélineau qui vous fait dormir de manière irrépressible pendant quelques secondes à ½ heure à n’importe quel moment de la journée.

Sommeil de mauvaise qualité

Vous avez des réveils multiples au cours de la nuit. Même si votre nombre d’heures de sommeil paraît suffisant vous vous réveillez fatiguée le matin. Cela peut cacher une dépression.

Il y a d’autres causes possibles comme

  • Les troubles respiratoires comme  l’apnée du sommeil sont invalidants mais peuvent être traités.
  • Le syndrome des jambes sans repos.
  • Des troubles psychiatriques (hallucinations).

Ce sont des indications à une consultation spécialisée.

Votre nombre d’heures de sommeil optimum

La quantité de sommeil nécessaire varie en fonction de l’âge.

  • A la naissance environ 20 heures.
  • A l’adolescence 9 à 10 heures.
  • 6 à 10 heures chez un adulte : le sommeil nocturne diminuant beaucoup au 3ème et 4ème âge.

Elle est aussi différente selon les individus. Il n’y a pas d’égalité en la matière.

Pour déterminer le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin vous devez choisir une période de référence adaptée…la période de vos vacances.

Pendant une semaine vous allez tenir un petit carnet de sommeil. Le but est de cerner combien de temps vous devez dormir et à qu’elle heure vous lever et vous coucher pour être dans  une forme olympique durant la journée.

Si le restant de l’année vous réduisez ce temps de sommeil de 2 à 3 heures vous serez obligatoirement en  dette de sommeil. Vous pouvez à la rigueur réduire d’un cycle de sommeil entier, c’est-à-dire environ 1h30 si vous avez la possibilité de faire une sieste de 20 minutes après le repas de midi.

La sieste pour éponger votre dette de sommeil

Il faut absolument rétablir les vertus de la sieste.

Une sieste profitable est une sieste courte de 20 minutes… La fameuse « pause parking » décrite par Pierre Fluchaire. Ces 20 minutes seront en terme de qualité de sommeil équivalentes à 1 cycle de sommeil nocturne entier.

Ne dormez pas plus vous obtiendriez l’effet inverse en étant fatigué et de mauvaise humeur pour le restant de la journée.

Partagez avec-moi vos astuces !

Merci de me laisser un commentaire avec vos expériences personnelles…

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.