Secrets De Longévité D’un Peuple


Vieille femme Hunza

« Quel est le but de la vie ? Le but de la vie est de bien vivre. »

 


lettre U

n peuple hors du commun…

 

Les Hunzas (Hunzakuts) sont un peuple qui vit dans une vallée en haute altitude à 2700m au pied des pics rocheux du Karakoram, au nord du Pakistan.

La vallée s’étend sur 160 kms avec une population de 25000 habitants environ.

Les Hunzas sont réputés ne pas connaître ni la maladie, la fatigue ou les maux de tête.

Ils vivent (ou plutôt vivaient hélas) couramment jusqu’à plus de cent ans avec un corps, un mental et des fonctions sexuelles incroyablement préservées.

Chez eux pas de retraite… chaque âge est actif et respecté. Une vie aux antipodes de la nôtre…

 

Les Hunza se nourrissent de manière frugale.

 

Ils produisent leur nourriture dans des jardins étagés.

Leur nourriture est saine et naturelle.

La base de leur alimentation c’est l’abricot. Ils en mangent à chacun de leur repas.

Le nombre de calories par jour n’excède pas 2000 calories mais fractionné en 5 collations.

Leurs vergers leur apportent d’autres fruits et des noix et de nombreux légumes entrent aussi dans la composition de leurs menus.

Ils cultivent également des céréales dont le blé qui leur sert à fabriquer du pain (sorte de chapati).

Les grains sont entiers et moulus sur pierre au jour le jour.

Cette alimentation est sans pesticides et transformée au minimum.

Les aliments n’ont aucune toxicité et d’excellente qualité nutritive.

Par ailleurs ils sont rarement cuits ce qui rend cette nourriture riche en anti-oxydants, facteur préventif du vieillissement cellulaire.

Quant à la viande ils en consomment très peu car ils élèvent peu d’animaux. Leur consommation est essentiellement hivernale.

 

Et quand la nourriture n’est pas au rendez-vous…

L’agriculture est difficile et il arrive que la nourriture vienne à manquer pour de courtes périodes, surtout au printemps avant la première récolte.

Plutôt que de lutter, les Hunzas ont établi un jeûne annuel à cette période.

Le corps peut ainsi se nettoyer naturellement.

 

SURTOUT Ils boivent l’eau résultant de la fonte des glaciers !

 

Et cette eau est toute particulière…

Trouble et d’une couleur indéfinissable , elle contient des minéraux très particuliers qui expliquent ses effets sur le corps. Ses caractéristiques physiques sont différentes de l’eau ordinaire : elle gèle et bout à une température différente.

Enfin elle s’intègre parfaitement à l’organisme et réduit la classique déshydratation cellulaire qui nous guette lorsqu’on prend de l’âge.

 

Les Hunzas sont très actifs


Dans les montagnes de la région du Hunza, il faut travailler dur pour se procurer de quoi manger. Pour arriver aux champs il faut parcourir des kms de sentiers montagneux.

Et ceci même à un âge avancé.

 

Ils vivent au rythme du soleil.

 

En harmonie avec la nature, ils n’ont nul besoin de réveil et se couchent à la tombée de la nuit pour se lever tôt avec le soleil.

Vivant principalement à l’extérieur ils bénéficient des bienfaits de l’ensoleillement. Chacun sait que c’est un formidable antidépresseur… En plus d’aider à fixer le calcium dans nos os.

 

Des conditions zéro-stress…

 

Le vie est rythmée par les mêmes tâches et le travail d’adaptation est infiniment moindre que chez nous. Pas de transport…Pas de patrons…

Et puis la beauté des paysages qui les entoure est facteur de bien-être, d’harmonie du corps et de l’âme.

 

Un tissu social aimant et valorisant

Chez les Hunzas, les adultes les plus âgés vivent toujours avec leur famille.

Il est courant de voir 3 ou même 4 générations vivant sous le même toit.

La personne âgée est porteuse de la sagesse dans le groupe.

 

Le choix de l’être sur celui de l’avoir.

 

Ils vivent en autarcie et tirent de leur environnement tous les produits qui leur sont nécessaires

Ainsi ils possèdent très peu de choses, mais n’ont rien de plus à convoiter puisque leur société ne leur crée pas comme nous en permanence de nouveaux besoins.

Ils vivent simplement ! Et vivent au présent.

Le résultat est une joie de vivre extraordinaire.

 

Que faire de ce modèle ?

 

Bien sûr ce modèle n’est pas transposable chez nous. D’autant que les Hunzas voient détériorer leur mode de vie chez eux…

Mais ESSAYONS de vivre autrement pour vivre mieux, en meilleure santé et plus longtemps.

Par exemple…

  • Manger une nourriture moins transformée.
  • Acheter bio quitte à consommer moins.
  • Boire de l’eau de source.
  • Faire un jardin avec des amis.
  • Pratiquer un jeune d’une journée à chaque changement de saison.
  • Profiter du soleil (même caché derrière les nuages).
  • Respecter ses cycles de sommeil et aller se coucher au bon moment.
  • Être moins dépendante de notre voiture et marcher une heure par jour…….

 

A vous de jouer !

 


 


Tags: , ,

Leave a Reply

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.