Etre Belle A 50 Ans En Luttant Contre Les Rides

 

Être Belle A 50 Ans


En Luttant Contre Les Rides

“Le vieillissement de la peau c’est inéluctable”

Claire Chazal

plus de 50 ans et très belle

 

Le vieillissement physiologique


La peau subit au cours du temps des changements inéluctables dans sa structure et son élasticité.

Pour rester belle après 50 ans et surtout après la ménopause vous allez devoir lutter contre cette évolution.

Votre vieillissement est plus ou moins visible selon la façon dont vous avez pris soin de votre peau tout au long de votre vie.

Au fur et à mesure que la peau vieillit, le renouvellement de ses cellules se ralentit.

L’ épiderme change : la peau se dessèche et si vous ne faites rien les rides vont se marquer beaucoup plus, d’autant que la peau s’amincit.

Le derme se modifie également et présente une perte de tonicité. Le tissu graisseux fond et la peau se relâche.Les volumes et l’aspect du visage se modifient progressivement tandis que les rides se creusent. Vous risquez même d’avoir des “bajoues” !

A 50 ans, vos hormones mesdames ( surtout le déficit en oestrogènes de la ménopause) accélèrent votre vieillissement. Le derme s’amincit et son élasticité diminue parallèlement à la perte de masse osseuse.

A vous de voir si vous voulez compenser par un traitement hormonal substitutif…Parlez-en avec votre médecin !

Le vieillissement est lié à une altération des mécanismes de réparation de la cellule mais aussi à l’agression des radicaux libres .


Le rôle de l’environnement


Il est presque aussi important que celui de la physiologie dans le vieillissement cutané : l’excès de soleil, le tabac, le stress, une alimentation déséquilibrée modifient le capital génétique de nos cellules.

Même de mauvaises habitudes auxquelles vous ne songez pas accélèrent votre vieillissement… Je pense au mauvais positionnement nocturne qui accentue les rides du cou !


Alors…comment lutter contre l’inéluctable poids des ans qui nuit à votre beauté ?


Le monde médical propose des solutions: injections et peelings.

Les injections intra-dermiques

On introduit un gel dans le derme à l’aide d’une seringue.

Le but est de combler les rides ou les zones affaissées. On utilise des produits dégradables comme le collagène et l’acide hyaluronique.

  • L’acide hyaluronique en reconstruisant des volumes harmonieux comble les creux du visage qui vous donnent l’air fatiguée et vieillie. Vous pouvez ainsi atténuer les rides nasogéniennes, redresser la commissure des lèvres et regalber vos lèvres.
  • Le collagène est moins utilisé car il provoque parfois des réactions allergiques et ses effets sont moins durables.
  • La toxine botulique permet en diminuant la force musculaire de supprimer les rides du front et entre les sourcils.

 

Le peeling


Le peeling a pour vocation d’effacer les tâches, les petites rides, les rugosités de la peau.

Il est indiqué aux personnes qui se sont sur-exposées au soleil.

Il y a 3 sortes de peeling : chimique, laser, mécanique.

  • Le peeling chimique consiste à appliquer un liquide ou une pâte sur le visage pour éliminer la couche superficielle de la peau. Il peut être superficiel ou profond et sera donc plus ou moins agressif.Le peeling doux est effectué en 4 à 6 séances.
  • Le laser est une technique encore plus agressive de renouvellement cellulaire. Cette fois-ci, on détruit les cellules de la peau jusqu’au derme. Les inconvénients en termes d’irritation sont donc plus marqués qu’avec le peeling. Ces effets peuvent se maintenir assez bien dans le temps.
  • Le peeling mécanique ou dermabrasion. Le peeling mécanique consiste en un ponçage de la peau du visage avec une petite meule ou une brosse rotative. Il se fait sous anesthésie locale ou générale. Les suites ne sont pas franchement agréables puisque des croûtes se forment et persistent une dizaine de jours.


Attention à votre hygiène de vie


Le vieillissement est un processus naturel, qui affecte la peau, il est accentué par le soleil qui provoque une altération de son aspect avec l’apparition de rides, de taches, sans compter les lésions cancéreuses.

Aussi, la protection solaire est la principale arme de lutte contre les effets du temps. Il faut prendre soin de sa peau et la protéger, s’exposer au minimum pour éviter l’apparition des rides. Nous avons tous un « capital soleil » en fonction de notre couleur de peau, il ne faut pas dépasser ses possibilités.

Mangez une nourriture riche en anti-oxydants (fruits, légumes, poisson…).

Buvez au moins 1 litre d’eau par jour.

Evitez le tabac et l’alcool qui flétrissent le teint.

Respirez convenablement.

Enfin…Ayez une activité physique régulière.


Et les crèmes?


N’attendez pas d’avoir 50 ans et des rides très marquées pour mettre une crème de soin.

Chaque âge a ses besoins. Prenez soin de votre beauté dès vos 20 ans.

  • A 20 ans une crème contenant de la vitamine C suffit à protéger la peau efficacement.
  • A 30 ans vous aurez besoin de produits plus nourrissants : des crèmes avec des omega 3, omégat 6 et céramides. Les huiles d’argan, d’amande douce et d’onagre sont excellentes.
  • A partir de 40 ans il vous faudra compenser les pertes en eau et collagène de votre peau et réparer votre épiderme.

Appliquez – la en remontant à partir de la base du cou et du centre du visage vers l’extérieur. Ceci bien sûr après un nettoyage au lait et l’application d’un tonique.


Et vous optiez pour des produits naturels ?


Si vous appréciez les huiles vous avez un large choix: huile de jojoba, huile de bourrache, huile d’onagre, huile de noyau d’abricots et de carrotte.

Côté huiles essentielles: l’huile de bois de rose bon marché et efficace, mais aussi le ciste, le bois de hô et bien d’autres.

Demandez conseil à votre pharmacien.

A bientôt…et prenez soin de votre beauté pendant les fêtes!

 

Tags: , , ,

One Response to “Etre Belle A 50 Ans En Luttant Contre Les Rides”

  1. sylviane dit :

    Bonjour

    J’arrive sur votre site après votre visite sur le mien et je m’y sens bien (j’ai beaucoup plus de 50 ans mais n’empêche) .

    C’est vrai que Claire Chazal est vraiment très bien je crois aussi que si on évite certains poisons comme la haine, colère, jalousie rancoeur et j’en passe, cela se voit aussi sur le visage. Chez mes petites grands-mères (celles du bénévolat) , j” vois tout de suite celle qui ne sont pas “empoisonnées” et les autres. Les non-empoisonnées ne paraissent pas du tout leur âge les autres si et en plus elles sont malades.

    J’emploie pour la peau des produits naturels et me maquille très peu .

    A très bientôt car je reviendrai

Leave a Reply

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.