Magie Et Bien-Être Au Travers Des Siècles


Affiche-égypte-Magie-et-initiations

Aujourd’hui je participe à l’évènement que Danièle Galicia du blog http://bel-et-bien.net/bien-etre/evenement-bien-etre/ a concocté gentiment autour du thème : « « Le meilleur du bien-être».

Nous allons survoler avec légèreté des techniques de bien-être qui toutes étranges (magiques ?) qu’elles soient ont su traverser les âges.

La liste est loin d’être exhaustive par manque de temps…

Je traiterais plus tard en détail l’hypnose, la sophrologie…

La magie existe depuis l’aube de l’humanité.

Elle mute au fil des siècles mais la substance de nos croyances demeure la même.

Avons-nous besoin de merveilleux ? Ces connaissances occultes reposent t’-elles sur des constatations troublantes ? Jusqu’à quel point sommes-nous créateurs de notre réalité ?

Elle a sa place à côté de la science et de la religion. Toute puissante dans certaines cultures, solide dans nos campagnes, et en même temps contestée, raillée.

Elle est  fondée sur la croyance en l’existence de pouvoirs surnaturels et de lois occultes qui agissent sur le monde matériel par le biais de rituels.

Faire de la magie c’est lier l’inférieur au supérieur, le matériel au divin et se servir des forces secrètes de la nature.

Selon l’enseignement d’Hermès Trismégiste, fondateur de l’alchimie il y a correspondance entre le macrocosme et le microcosme : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». Ceci est écrit dans son tombeau sur la Table d’émeraude un des textes les plus célèbres de la littérature alchimique et hermétique.

A présent voyageons ensembles dans le temps et l’histoire…

L’Egypte ancienne et les pierres précieuses

Les grands prêtres et prêtresses d’Egypte étaient des guérisseurs réputés.

Les pierres précieuses dont les prêtres étaient parés jouaient un rôle de protection et leur conférait des pouvoirs de guérison.

Les diadèmes et pectoraux étaient en or incrusté de pierres semi-précieuses comme le lapis-lazuli et la cornaline. La couleur de la pierre jouait un très grand rôle : le bleu profond était porteur de force, le jaune était efficace pour les troubles du système nerveux, les amulettes destinées à une naissance étaient en général de couleur verte.

Les pierres étaient considérées d’émanation divine et chaque pierre était associée à des croyances.

En voici quelques exemples :

parchemin pierres précieuses

  • Pierres de beauté :

Les égyptiens fabriquaient des bijoux à partir de pierres précieuses et différents métaux comme l’or et l’argent. Les décorations et les bijoux n’étaient pas réservés aux femmes.

  • Pierres magiques :

Les vivants portaient des amulettes appelées ânkh (la vie) et oudjat (oeil d’Horus) pour les protéger de la mort, de la maladie et du mauvais œil. La croyance veut que la forme de l’oeil éloigne les mauvaises influences et veille à notre bien-être.

Les bijoux étaient utilisés dans la vie de tous les jours mais les Egyptiens tenaient aussi à conserver un bon nombre de bijoux dans la tombe. On les plaçait sur le corps du défunt : couronnes, bandeaux, ceintures, boucles d’oreilles,  bracelets, bracelets de chevilles, bagues et colliers. Ils étaient le reflet du rang du défunt, assuraient un rôle de protection vis-à-vis des mauvais esprits et favorisaient la renaissance de l’âme.

Les momies étaient souvent enterrées avec des amulettes en forme de scarabées pour empêcher l’âme du défunt d’être dévorée (Toutânkhamon avait 140 scarabées dans ses bandages).

La magie orientale – mésopotamienne, égyptienne, iranienne – explique ses effets par le modèle divin. Les dieux sont créateurs et s’y identifier c’est faire un acte magique. On lit souvent sur les papyrus égyptiens ou gréco-égyptiens : “Je suis Isis”, “Je suis Osiris”.

Dans le secret des temples, les prêtres étaient formés par des épreuves initiatiques successives jusqu’à devenir eux-mêmes statues du Dieu vivant. Des années de purification et de préparation étaient nécessaires pour incarner les forces divines.
Leur thérapie était basée sur les quatre éléments et les quatre grandes Divinités égyptiennes : Osiris, Isis, Horus et Pharaon. Ainsi, les Initiés égyptiens orientaient le malade vers telle ou telle Divinité suivant sa carence énergétique.

  • Pierres de santé

La Malachite:

malachite

 

 

 

 

Produit de beauté les égyptiennes l’utilisaient comme fard pour les cils et les cheveux et se servaient d’une crème de beauté faite à base de malachite finement pilée mélangée à de la graisse.

Pour soigner les yeux on broyait des excréments de vache avec de la malachite et on appliquait cette pommade quatre fois par jour en compresse sur les yeux malades.

On croyait aussi à ses vertus curatives vis à vis du choléra, de l’asthme et des maux de dents.

Le Lapis-lazuli ou “Pierre du Ciel”:

lapis lazuli

 

 

 

 

Réduite en poudre, elle possédait des vertus pour guérir l’hydropisie et les attaques d’apoplexie. Dans ces cas, on appliquait la pierre sur les emplacements tuméfiés ou les nerfs douloureux.

Le sommet de la tête de la momie est recouvert de lapis-lazuli pour montrer que l’homme libéré entre en contact avec le monde céleste (analogie avec sa couleur bleu-nuit) et que sa pensée personnelle est remplacée par une pensée de nature cosmique. Les cheveux des Dieux sont aussi représentés en lapis-lazuli

OR :

or

 

 

 

 

L’or est associé à la spiritualisation et à l’éternité.

ARGENT :

argent

 

 

 

 

L’argent est associé au concept de la pureté. Le dieu Anubis est lunaire, il vit dans les ténèbres et a un “museau d’argent”.

Mystère et fantasmes

Dolmens et menhirs

alignements de Carnac

 

 

 

 

Lieux de légende, objets de superstition depuis des millénaires, les mégalithes sont au cœur de l’imaginaire celtique. Le culte des « pierres levées » a survécu pendant des siècles.

Les dolmens étaient des tombeaux. Leur construction et les bijoux ou les armes que l’on y trouve dénotent un très grand respect dû aux ancêtres. Avec la datation au carbone 14 il se révèle que les plus anciens mégalithes datent du 5ème siècle avant jC.

Parmi les nombreuses hypothèses : l’existence d’une religion mégalithique universelle, qui aurait été propagée par les… Égyptiens !
Les légendes et superstitions prêtent des vertus curatives au dolmen perforé de trie-château, ou bien de fécondité à la Pierre aux maris en Alsace …

Les menhirs et les cromlechs (ensemble concentrique de menhirs) ont  conservé tout leur mystère.
Ces « pierres longues » ou « pierres levées » sont en moyenne hautes de trois à six mètres mais certaines sont plus impressionnantes et atteignent  vingt mètres de haut.
Dédié au culte solaire, lieu de pélerinage des nostalgiques de la religion druidique, Stonehenge est une véritable légende.
La mythologie celtique raconte que l’on doit Stonehenge à la magie de l’enchanteur Merlin.
En réalité, le site de Stonehenge est daté aux environs de 3000 avant notre ère. C’est un excellent observatoire permettant de suivre les cycles du soleil et de la lune…

Magie noire – Magie blanche

Deux sortes de pratiques, en fonction de leurs buts moraux : la magie noire et la magie blanche.

Tout est fonction de l’intention.

La sorcellerie a des buts consciemment maléfiques. Les sorciers invoquent les démons et utilisent des figurines d’envoûtement.

La magie blanche, elle, utilise la Magie à des fins altruistes. Elle guérit, protège, exorcise. Elle invoque les saints, les « bons esprits »… Dieu. Mais elle n’est pas à l’abri d’un choc en retour.

Les poupées

poupées

 

 

 

 

Apparue depuis l’antiquité la poupée de cire, de bois ou de chiffon sert à jeter des sorts. Elle représente une personne, et les actions sur la poupée sont supposées avoir des effets sur la personne à travers la poupée.

Les amulettes

oeil d'Horus

 

 

 

 

C’est une « façon de se protéger » : un objet que l’on porte sur soi et auquel on accorde des vertus de protection ou qui porte chance. Une amulette peut être une pierre (corail rose), statue, une pièce, un dessin, un symbole (croix chrétienne ou œil d’Horus, fer à cheval) etc

L’expression « vade retro, Satanas » est utilisée pour chasser le Mal ou la malchance.

Les amulettes sont aussi liées à la démonologie : une croix ou un pentagramme inversé facilitent la communication avec les démons.

Tour du monde de la lithothérapie

C’est depuis la plus haute antiquité que les roches sont employées à des fins médicales.

Les Grecs du temps des Pharaons utilisaient la poudre de marbre contre les gastralgies, ou le jaspe rouge comme fortifiant.

En Orient, l’antimoine était considéré comme souverain contre les infections et les intoxications alimentaires.

En Inde, le sulfate de fer était un vermifuge et le salpêtre un diurétique.

En Chine, de très nombreuses drogues minérales étaient censées équilibrer ou stimuler les énergies.

Au Moyen-Âge les pierres étaient utilisées contre les maladies selon la loi de similitude : l’émeraude pouvait soigner le foie puisqu’elle était verte comme la bile.

La lithothérapie moderne

la Lithothérapie est une médecine douce qui se sert de l’énergie des pierres pour rééquilibrer et réharmoniser l’organisme.

Certaines pierres calment, d’autres stimulent, renforcent ou créent une protection.

Elles aideraient sur le plan physique, mais aussi psychologique et spirituel par la libération de certains blocages émotionnels et par les prises de conscience qu’elle permettrait.

C’est une technique douce qui peut être pratiquée sur les adultes et les enfants car sans effets secondaires.

L’énergie des pierres serait liée à leur composition chimique, à leur couleur et à leur forme. Elles travailleraient sur tout notre corps physique mais aussi sur nos chakras.

Placées au niveau des chakras ou portées en pendentif, elles auraient le pouvoir de soulager les organes auxquels elles sont naturellement connectées.

Pour choisir votre pierre, regardez avec soin ses indications mais aussi faites un test kinésiologique.

Celui-ci vous dira clairement si la pierre est positive pour vous.

Testez la résistance de votre bras dominant : tendez votre bras à l’horizontale. Demandez à un ami d’exercer une pression sur votre avant-bras et faites en même temps une contre-résistance.

Puis prenez la pierre dans votre main et recommencez le test..

En fonction de la pierre et de son degré d’adéquation avec vous votre résistance musculaire sera plus ou moins grande.

Si votre bras s’abaisse très facilement alors n’achetez pas cette pierre !

Nettoyez-la avant usage pour la purifier de toutes les énergies antérieures et redonner à la pierre son énergie propre, naturelle, équilibrée.

Il y a plusieurs techniques pour cela :

  • La méthode de l’eau : Placez les pierres sous l’eau courante froide pendant 5 minutes. Renseignez-vous car certaines pierres en souffrent.
  • La méthode de la pluie : laissez-les sous la pluie et faites-les sécher naturellement au soleil.
  • La méthode du soleil : Mettez-les au soleil pendant quelques heures.

Attention certaines pierres parfois pâlissent au soleil : Aventurine, Améthyste, Aigue-marine, Citrine, Opale, Quartz Fumé, Quartz Rose, Turquoise…

  • Méthode du Sel de Mer :
    Utilisez une tasse de sel de mer pour 2 tasses d’eau de source. Placez les pierres dans l’eau salée et laissez reposer quelques heures. Laissez- les sécher sous les rayons du soleil pendant quelques heures.

Ne pas nettoyer au sel de mer la Cornaline, la Labradorite, l’Opale, la Turquoise etc

  • Méthode du clair de lune :

Pour les pierres de lune disposez- les sous le clair de lune sur le rebord d’une fenêtre la nuit.

Mes 3 pierres préférées

Cornaline

Vitalité, énergie positive, recommandée pour les femmes.

Cristal de roche

Eloigne les ténèbres, aide à retrouver les objets perdus. La plus puissante.

Citrine

Bonne humeur, éloigne la fatigue, redonne de l’énergie, représente la sagesse et la paix.

La chromothérapie

L’utilisation des couleurs en vue de « soigner » prend en compte l’analogie entre la couleur avec laquelle se manifestait le symptôme et la couleur utilisée pour la guérison.

D’autre part chaque couleur a une fréquence vibratoire énergétique spécifique. Telle pierre de telle couleur va permettre de réharmoniser tel chakra.

Selon le professeur Ruben Amber, auteur du livre “Cromoterapia – A Cura Através das Cores” (“Chromothérapie – La Cure par les Couleurs”), l’égypte fut le premier pays à employer la Chromothérapie.

Les Egyptiens utilisaient aussi de l’eau solarisée au travers de verre de couleurs comme médicament.

Quelques couleurs…

Le violet : couleur puissante dédiée à la méditation. Ne pas en abuser : ne pas peindre ses murs avec !

L’indigo : couleur de l’intuition.

Le rose : c’est la couleur de l’amour. Il p

Le rose : c’est la couleur de l’amour. Il peut aussi calmer l’énergie. Pour le Feng Shui, des cristaux de quartz rose symbolisent l’amour et s’ils sont d’un rose pâle ils apaisent l’âme.

Le jaune : symbolise l’énergie, la joie, la puissance, l’activité intellectuelle. Correspond au chakra du plexus solaire.

Le blanc c’est la pureté, union suprême.

Le rouge : passion et sensualité c’est le chakra racine.

L’orange : énergie et créativité.

Le vert : couleur de guérison c’est celle du chakra du cœur…

Le bleu : couleur d’harmonie et de communication, elle correspond au chakra de la gorge.

Fonctionnements magiques

aiguilles

 

 

 

La pratique de la Magie repose sur la croyance que l’esprit humain est tout-puissant sur le monde qui l’entoure et qu’une pensée déterminée, bien orientée, bien concentrée, peut se concrétiser, influer sur les choses et les êtres. Nous approchons du « secret »…Vous connaissez je pense ce best-seller dont on a fait un film.

La connexion peut être facilitée par des accessoires, comme les encens ou des pierres, des symboles, bougies, des cheveux, ongles, vêtements…

Ces accessoires sont utilisés dans le cadre de rituels.

L’opérateur doit établir une connexion psychique avec la cible de son action (personne ou animal). Il doit ensuite imaginer cette cible dans la situation qu’il souhaite lui voir arriver. Tout cela s’effectue par concentration, visualisation mentale, incantations, prières.

Les témoins d’action sont la représentation symbolique de l’effet désiré et ont pour fonction d’aider le magicien à se concentrer sur l’effet désiré.

Dans le cas d’un sort d’amour, le témoin peut être: le dessin d’un cœur, le symbole de la planète Vénus, de l’encens de rose, de l’huile essentielle de rose, une ou plusieurs bougies rouges.

Bôlos de Mendès, le premier des occultistes, explique la magie par les “sympathies et antipathies” .

La majorité des auteurs expliquent la magie par les analogies et correspondances. Par exemple la “ligature” : il y a, selon le magicien, analogie, ressemblance, métaphore, apparentement entre l’amour et un lien, un nœud donc, pour créer un amour de façon magique, le magicien fera un nœud. L’analogie créera le lien.

Recette du IV siècle : “Charme étonnant pour lier une femme aimée. Fais 365 noeuds.”

Anton Mesmer (1766) explique ce pouvoir sur les choses et les êtres par le magnétisme animal ou fluide magnét ique universel.

Eliphas Lévi explique la magie par le pouvoir de la volonté. Vouloir, vouloir longtemps, vouloir toujours, mais ne jamais rien convoiter, tel est le secret de la force.

Frazer, ethnologue anglais l’explique par les associations d’idées. Il distingue, trois lois similitude, contiguïté, contrariété.

La similitude : “Tout semblable appelle le semblable, ou un effet est similaire à sa cause” ; par exemple, la technique d’envoûtement consiste à percer d’une aiguille une poupée représentant la personne que l’on veut blesser.

La contiguïté : “Les choses qui ont été une fois en contact continuent d’agir l’une sur l’autre, alors même que ce contact a cessé” ; par exemple, un magicien peut blesser une personne en piquant les empreintes de pas laissées par cette personne.

La contrariété : “le contraire agit sur le contraire” ; par exemple, pour contrecarrer une blessure on peut susciter son contraire sous forme d’une image de cicatrisation.

Mikhaël Aïvanhov explique la magie par l’aura. Le mage véritable est entouré d’un cercle de lumière, son aura. Pour créer, le mage utilise les mêmes moyens que Dieu: il projette une image ou prononce un mot qui traverse son aura, et c’est l’aura qui fournit la matière pour la manifestation.

Il y a pour lui 3 grandes lois magiques :

La loi d’enregistrement, la loi d’affinité, la loi du choc en retour.

La magie du verbe

Au commencement était le verbe. Le verbe est créateur.

Voici ce que l’on peut lire dans “CHARMIDE” de Platon:

…Il me demanda si je connaissais le remède contre le mal de tête…

En réponse à cette question je lui dis que c’était une plante, qu’au remède cependant se joignait une incantation et que, si l’incantation était simultanée à l’emploi du remède, celui -ci vous rétablissait radicalement en bonne santé, mais que, sans l’incantation l’utilité de la plante était nulle…

Voilà l’ancêtre du placebo.

Physique Kantique et secret de la création

Tout corps est à la fois matière et énergie. Notre pensée elle-même est énergie et attire des énergies de même nature.

Voici une fois de plus la magie à l’œuvre.

Le SECRET dit qu’en étant attentifs à nos pensées nous créons notre monde tel que nous le désirons…

Qu’en pensez-vous ? 

Tags: , , ,

15 Responses to “Magie Et Bien-Être Au Travers Des Siècles”

  1. Bonjour

    J’aime beaucoup le concept de la magie, les pierres, les symboliques.

    La plus grande magie reste cependant notre parole. Elle rend quelqu’un sûr de lui ou lui jette un sort de négativité, pour peu qu’il croît ce que vous lui dites.
    De la même façon pour soi même, ce que nous mettons après je suis est ….magique.
    Je suis …nul ou je m’en sort toujours ?

    De la même façon, la magie ne pourra à elle seule effacer le bagage cellulaire inscrit en nous.
    Il nous faudra nous servir des instrument magiques mis à notre disposition pour voir de véritables miracles s’accomplir dans notre vie: l’intuition, la volonté, l’intelligence, la parole.

    Mais une petite bougie ne coute rien et est toujours un acte magique de purification de l’environnement énergétique.

    Bien cordialement
    Janette

  2. Bonjour Martine,
    Bravo pour l’éventail des supports de magie. La magie fonctionne parce que ; comme tu le dis, l’univers est quantique et la matière possède une parcelle de conscience qui vibre et répond à la vibration de celui qui rentre en lien avec elle. la magie ne répond pas toujours à l’intention de celui qui l’utilise mais plutôt à son taux vibratoire! c’est ce qui explique les ratages des apprentis merlin!

  3. Merci pour ces 2 commentaires! J’ai envisagé un sujet très vaste et j’ai traité en surface les notions d’énergie et de conscience non parce qu’elles sont moins importantes mais simplement parce que je n’avais plus assez de temps.
    J’ai juste au passage suggéré: “Au commencement était le verbe…” et énoncé “la philosophie quantique”.
    Je vous retrouverais sur vos blogs pour de plus amples développements§

  4. Emmanuelle dit :

    Bonjour,

    Je viens sur votre blog pour la première fois, grâce à l’événement qui nous a réunis autour du bien-être.

    J’apprécie que vous ayez eu l’audace d’aborder le sujet de la magie, et au fil de la lecture, résonnaient en moi les mots communciation quantique. Finalement à la fin vous aborder le monde quantique.
    Je préferre dire que nous sommes faits d’eau et d’énergie. Avec des techniques quantiques, nous agissons dans ces deux domaines. Je pense qu’une action de magie emprunte les mêmes canaux.

    Bonne chance à votre article.

    Emmanuelle

    • Merci pour ce gentil(et sincère) commentaire! Effectivement l’idée était de lier magie et communication quantique.
      La magie utilise des supports symboliques, des prières ou incantations çà c’est pour la forme. Le fond c’est le transfert de l’information par le biais de l’énergie et de l’eau (mémoire de l’eau en référence à l’homéopathie).
      Jusqu’à la physique quantique ces phénomènes étaient inexpliqués donc sujets de fantasmes et de peurs.
      Magnétiseurs, rebouteux, guérisseurs, coupeur de feu, panseurs de secrets…opèrent encore dans les campagnes. Ils apportent souvent bien-être autour d’eux et pour certains généreusement car c’est gratuit.
      Je vous invite à découvrir l’INREES qui s’appuie sur un questionnement scientifique rigoureux tout en gardant à l’esprit que les connaissances que nous possédons sur la nature de la réalité sont limitées.
      Et aussi aller sur le Hub Viadéo Techniques de bien-être (magnétisme, radiesthésie, géobiologie, shiatsu, reiki) pour lire l’article “la médecine du futur – changement de paradigme”.

  5. Bonjour,
    Hannah et moi avons une formation que nous appelons “La Voie du Magicien”.
    Nous reprenons les principes que tu énonces.
    Chacun est totalement créateur de sa vie -le hasard n’existe pas- reste à comprendre comment nous nous y prenons.
    Cet article donne des clés pertinentes pour mener l’enquête à ce sujet …
    J’aime bien la différence entre magie noire et magie blanche.
    Il n’y en a que dans les intentions qui président à leur utilisation.
    Bonne continuation,
    Alain

    • Merci Alain.
      Oui chacun est créateur et il est important d’essayer de prendre la responsabilité de sa vie.
      Le ho’oponopono est entré dans ma vie il y a environ 1 an. C’est une pratique que j’adore…même si “j’y pense et puis j’oublie…
      Il faut rester conscient et entretenir son jardin intérieur. La vie prend un autre sens, avec plus d’amour…Mais pas tout le temps (!)

  6. charlotte dit :

    Bonjour Martine,

    Magie et Bien Être, ce titre m’a interpelé. m’a projeté dans mon enfance. Il y avait un grand et viel olivier, au tronc noueux dans ma cour.Il était magique pour moi. Je venais le voir souvent, et racontais dans un de ses nombreux trous, mes angoisses incompréhensibles. Il m’a toujours écouté. Je repartais apaisée. Loin de la physique quantique et de l’influence de nos pensée, de nos intentions et de nos croyances sur notre bien être. j’aime beaucoup votre article. Il me parle. Je garde votre blog dans les favoris. Merci.

    Amicalement

    Charlotte

    Ps: mon site n’est pas accessible en ce moment. Vous trouverez mon article sur le blog de Daniele.
    Hasard ou pas, nous avons assisté, toutes les deux au même bain de Noel à Carnon?

  7. Mon enfance s’est déroulée dans la campagne profonde en Normandie. Je n’avais pas “mon arbre” mais mon “grenier”…
    J’avais l’habitude d’y aller rêvasser. Souvent j’avais un chaton sur les genoux, et je restais sans bouger pendant des heures pour ne pas le réveiller.
    Un certaine solitude amène à être plus proche de la nature, des animaux et des énergies en général.

    Eh! oui…J’étais à Carnon au dernier bain de noël! J’ai adoré…Nous avons eu de la chance l’eau n’était pas très froide pour un début décembre. C’était un moment très agréable que je conseille à tous et toutes.

    Merci d’avoir navigué dans mes articles. J’irai voir voir site plus tard.

  8. Stephan dit :

    Bonjour Martine,

    Ah voilà un site qui sort du commun et qui ne manque pas d’aborder le sujet comme la lithothérapie d’une autre manière (je parle de ce sujet, car j’ai depuis une semaine ressorti mes différentes pierres qui étaient restés cachées dans un tiroir…).

    La physique quantique va nous en apprendre encore beaucoup, 2012 est une année clé et vous avez pris les devants.

    Félicitations pour ce magnifique blog.

    Bien amicalement.

    Stephan.

  9. Magnifique article ! Ici, en Amérique du Nord, le Secret a été un succès de librairie absolument incontournable. A la première lecture, j’avais un peu le sentiment de plonger au coeur d’un ésotérisme douteux et j’ai dû m’y reprendre plusieurs fois jusqu’à ce que je sente combien ce livre et ses concepts me parlaient, me rejoignaient. Oui, la pensée, l’intention, la visualisation, la reconnaissance ont des effets magiques.
    J’aime à penser que nous sommes tous magiciens…
    Merci pour ce très bel article et bravo pour ce blogue que je découvre en même temps que son auteure.

  10. Magnifique article ! Ici, en Amérique du Nord, le Secret a été un succès de librairie absolument incontournable. A la première lecture, j’avais un peu le sentiment de plonger au coeur d’un ésotérisme douteux et j’ai dû m’y reprendre plusieurs fois jusqu’à ce que je sente combien ce livre et ses concepts me parlaient, me rejoignaient. Oui, la pensée, l’intention, la visualisation, la reconnaissance ont des effets magiques.
    J’aime à penser que nous sommes tous magiciens…
    Merci pour ce très bel article et bravo pour ce blogue que je découvre en même temps que son auteure.

  11. Merci Bernadette pour ce commentaire. Ce sujet est à la fois passionnant et sulfureux. J’avais quelques craintes en le traitant mais je suis ravie car je constate que les esprits sont de plus en plus ouverts à cette vision de la vie et de la “création”.

Leave a Reply

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.